À demi-mot, demi-mal, 2019

À partir de mes archives audio, j'ai tenté de projeter, de reconstruire, de reconfigurer et de divulguer des faits à la fois imaginaires et bien réels. Aujourd'hui, certains logiciels audio permettent aisément de visualiser la matière sonore, de lui donner un corps visible, d'une part, les images proviennent de captures d'écran, des transcriptions graphiques, des échantillons sonores dans toute leur étendue, leur durées. D'autre part, les séries d'images résultent de très simples manipulations effectuées sur l'ordinateur, c'est-à-dire que je réalise des captures d'écran à partir d'arrêt sur image de différents instant localisés à l'intérieur des fichiers sons. Cela suggère alors un dialogue entre une image fixe - la saisie graphique du son - et la voix et le mot précis qui l'engendre. Donc, les mots que nous retrouvons au bas de chacune des images évoquent le silence et l'ambiguïté, et sont donc plus susceptibles, il me semble de faire naître une polysémie. En conclusion, ce logiciel constitué d'une liste d'instructions lues et interprétées par un ordinateur (devenu l'outil essentiel à ce projet) m'a permis d'exécuter diverses manipulations pour obtenir un langage photographique par des sons. 

ETUDE_3_edited.jpg

                                Tu

 

Souffrir

Pleurer

                                Dormir

                             Demain

Épilogue

  Aspirer

Résister

        Ensemble